Les secrets de fabrication de mes bredele alsaciens…

Publié le par Juliette

Les secrets de fabrication de mes bredele alsaciens…

Plutôt que de vous proposer un best-off de recettes (déjà fait ici), j’ai plutôt envie de vous familiarise cette année avec les conditions de fabrication de ces fameux petits gâteaux de Noël alsaciens (Bredele). Voici donc les étapes indispensables de tout aspirant artisan de Bredele :

Etape 1 : Choisissez les recettes en sachant que pour obtenir un bel effet chamarré à la présentation, il faut prévoir d’en confectionner au minimum 8 sortes (15 étant l’idéal). Alternez recettes au beurre avec beaucoup de jaunes d’œufs et recettes de type macaron avec beaucoup de blancs d’œuf pour éviter le gaspillage. Quand la recette dépasse les 15 lignes, assurez-vous que vous saurez mener l’opération à son terme et que le résultat en vaut la peine.

Etape 2 : Faites les courses, en ayant préalablement rédigé la liste des ingrédients en les additionnant pour toutes les recettes. Vous obtiendrez un total du genre 1,5 kilos de beurre, 2 kilos de farine, 2 kilos de sucre, 600 grammes de poudre d’amande, 24 oeufs, etc… Calculez large pour ne pas vous retrouver à sec au milieu d’une recette. Pensez également à acheter des boîtes en letton pour entreposer les bredele et de jolis contenants (plats, tasses…) pour offrir.

Etape 3 : Prévoyez du temps, trois jours d’affilée étant l’idéal. Prenez en compte que la plupart des pâtes doivent reposer avant confection (1 à 24 heures au frigo) ou avant cuisson (généralement, une nuit). Le temps de cuisson varie de 5 à 50 minutes et, bien entendu, il y a plusieurs fournées par recette. Taylorisez au maximum, laissez reposer une pâte pendant que vous en travaillez une autre et que d’autres bredele passent au four. Si votre préparation est trop coulante, ajoutez de la farine et mettez la au frigo.

Etape 4 : Mobilisez la cuisine, ne planifiez rien d’autre pendant la confection, mangez dehors ou dans le salon : la cuisine doit devenir une no-zone pour votre famille. Ne vous laissez par aider par des petites mains qui ne réussiront qu’à affecter votre productivité. Elles vont vous supplier « s’te plaît maman, j’peux t’aider », ne vous laissez pas attendrir ou vous serez encore à confectionner des gâteaux au milieu de la nuit.

Etape 5 : Prévoyez le matériel : rouleau à pâtisserie, plateaux, mixeur, hachoir, papier sulfurisé, pinceau, emporte-pièce, décorations en sucre pour glaçage… Mettez une toque, de vieux vêtements, un tablier et laissez la cuisine se transformer en chantier. La farine va voler, le gras va se déposer partout et des bouts de pâtes vont atterrir dans les coins les plus incongrus. Ça fait partie du charme. Prévoyez un grand nettoyage quand TOUT est terminé.

En conclusion : Confectionner des bredele est un véritable sacerdoce mais vous serez largement récompensé. Vous pourrez faire des cadeaux à tout le monde en étant sûr de faire plaisir. C’est ça qui est génial : si vous mélangez du sucre, du beurre et de la poudre d’amande, c’est juste impossible de faire un truc mauvais (sinon pour la ligne).

Publié dans Home - sweet Home

Commenter cet article

Nathalie 15/12/2015 10:51

Cool ! Superbes bredele, superbe présentation.
Donner de sa personne...pour les autres. ça c'est beau ! J'invite tout le monde à faire pareil et LE MONDE IRA BEAUCOUP MIEUX.
A MEDITER
Merci Catherine.

Juliette 15/12/2015 13:42

C'est moi qui te remercie pour tes encouragements !
En espérant que chacun y trouvera son inspiration...