Amour, sexe & carrière : soyons pragmatique

Publié le par Juliette

En matière de rencontres et de relations, la femme serait-elle devenue un Homme comme les autres ? Du moins, la working girl, mère célibataire, qu’un premier mari a vacciné du Prince Charmant et qui n’a plus besoin d’un homme pour donner du sens à sa vie. Elle ne veut perdre ni son temps, ni son équilibre. Elle doit certes jongle avec carrière et enfants, mais elle n’a plus l’intention, comme c’était le cas au siècle dernier, de mettre son corps et ses sens en jachère. Ni de se lancer tête baissée dans une nouvelle aventure sentimentale. Revenue du romantisme et de la respectabilité, elle revendique le droit de s’amuser, voire de s’éclater. Jusqu‘à parfois évacuer tout l’aspect émotionnel de la chose. D’après une étude menée par le Docteur Sarah Kingston de l’université de Lancaster, citée par madame Figaro en mars 2017, le nombre d’escort boys aurait ainsi triplé durant ses six dernières années.

 

Cependant, la masculanisation du rapport amoureux s’arrête là. Dans cet entre-deux, avec l’homme en suggestion d’accompagnement, la femme a généralement besoin d’un « plus » pour s’engager dans un rapport sexuel. Même pour un « coup d’un soir » qui n’a rien de sentimental, elle a besoin de ressentir, idéalement, une complicité, une alchimie. Au minimum, elle doit se sentir en confiance et n’ira donc pas coucher avec « n’importe qui ».

Par ailleurs, mettre sa vie sentimentale en stand bye est généralement une décision temporaire. C’est pour elle une parenthèse et non un style de vie. La relation amoureuse reste son idéal, sa plus grande aventure, à laquelle elle se prépare tel un sportif avant une nouvelle compétition. Ainsi, la femme de carrière célibatante tend à se méfier des rencontres laissées aux seuls soins de Cupidon et du hasard. Elle cherche un compagnon de vie, et non quelqu’un qui lui ferait perdre la tête. Car, au-delà de sa propre personne, elle engage dans la relation une histoire, une carrière, un foyer, des enfants…. Elle veut rester libre, garder le contrôle, pour mieux se lier ensuite, quand elle l’aura décidé, elle.

 

L’époque lui donne tous les moyens de rester maitresse d’elle-même, tout en provoquant les opportunités. Une multitude de sites de rencontres la distraient dans l’entre-deux, tandis que d’autres plus « sérieux », comme Parship, spécialiste des rencontres par affinités, lui permettent de sécuriser la recherche d’un compagnon de vie en temps voulu. Fini les oies blanches, les princesses charmantes, les demoiselles en détresse, les femmes d’aujourd’hui sont devenues des pros, dans tous les domaines, y compris celui des rencontres erotico-sentimentales.

Et si c’était à l’homme, maintenant, de devenir une femme comme les autres ?

Publié dans Nos Amis les Hommes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chinou 28/12/2017 14:57

Je ne sais par quel hasard je suis arrivée ici, erreur de clic ? vagabongade virtuel ? peu importe puisque j'ai pris beaucoup de plaisir à feuilleter ces pages. Je reviendrai !

Juliette 28/12/2017 17:42

C'est gentil ! Le hasard fait parfois bien les choses ;-)