Gestion de crise : De l’art de positiver en trouvant des avantages à la pluie…

Publié le par Juliette

pluiegrisaille.jpgParce que là, franchement, c’est plus possible ! Déjà que ma fin de grossesse, mes hormones, mes journées confinées et mon profil de baleine font de moi la proie des coups de blues, si le temps s’y met aussi, rien ne va plus ! Je passe mes journées à me morfondre, apathique et sans envie, ça ne peut plus durer ! Un changement radical de perspective s’impose, pour passer du spleen verlainien : « Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville », au bon sens guadeloupéen : « Toute la pluie n’enlève pas la force d’un piment », autrement dit, carpe diem ! Plutôt que d’aller chercher ailleurs d’hypothétiques ciels plus radieux, puisque « En fuyant la pluie, on rencontre la grêle » comme disent les Turcs, apprenons à positiver en adoptant la méthode coué météorologique.

pluie-match-point.jpg La pluie a du bon et je m’en vais vous le prouver :
- Grâce à la pluie, les vieux sont en sécurité cet été et notre ministre de la santé peut nous faire une brillante démonstration de gestion de la canicule !
- Quand on sait que 93% de l’eau potable est constituée en France par l’eau de pluie, on devrait dire merci à chaque fois qu’il pleut !
- Y’a pas plus romantique que la pluie, le cinéma nous l’a mainte fois prouvé, souvenez-vous du baiser torride de « Match point » et appliquez ce proverbe mahorais « L’amour est à l’exemple de la pluie, douche-toi quand ça tombe ». A la prochaine averse, précipitez-vous dans la rue et qui sait si, soudain, un inconnu ne vous roulera pas une pelle !
- La nature adore la pluie, mes géraniums ont fleuri en deux jours, ma pelouse ressemble aux gazons gallois, mon tilleul foisonne, mon figuier ploie sous les fruits… Certes, je ne peux pas beaucoup en profiter, mais ça viendra…
- Car « Après la pluie, le beau temps », sauf en Bretagne : « Après la pluie, la pluie ! »… qui nous permet d’apprécier d’autant plus ce qui suit. Sans la pluie, pas d'arc en ciel... et pas de mariage heureux !
- Pluie d’été ne rend pas malade… et permet même de freiner les bénéfices pharamineux des laboratoires cosmétologiques qui auront un sacré manque à gagner sur les crèmes solaires, bien fait !
pluie-5.jpg - Sans la pluie, l’Alsace ne serait pas ce qu’elle est… car la pluie entretien
les marécages du Rhin, qui attirent les moustiques, qui nourrissent les grenouilles
, casse-croûte des cigognes !
- Plus globalement, apprécier la pluie est une attitude écologique de réconciliation avec la faune et la flore, à l’image de ce proverbe africain : « Quand la pluie te cogne, le crapaud croit que tu es son ami ».
- Prenez garde à ne pas conspuer cette pluie qui pour d’autres peuples est une bénédiction. Tout est relatif. Comme disent ces fameux boute-en-train d’Allemands : « Si les prières des chiens étaient exaucées, il pleuvrait des os ».
- La pluie fournit une excuse en or pour lever le pied sur le ménage. Avec ce temps, ça ne sert à rien de nettoyer les vitres et la maison peut bien prendre un peu de poussière, aucun soleil traître ne viendra la mettre en lumière.
- La plupart des corvées peut d'ailleurs se remettre à plus tard sans scrupule : le linge (qui ne sèche pas), la voiture (qui sera à nouveau sale à peine lavée), les enfants (si ça c’est pas un temps à dessin animé), le shopping… ben, non, pas le shopping… z’êtes fous ou quoi ? Les centres commerciaux sont couverts !
SINGIN.jpeg - La pluie, justement, permet de profiter pleinement des soldes… en particulier sur les parapluies et autres produits imperméables !
- La pluie fournit l’occasion ou jamais de réviser les pas et la chorégraphie de Gene Kelly dans « Singin' in the Rain » ou… de mettre à jour son blog !
- L’eau est devenue une denrée rare dont le prix a doublé en 10 ans : Plus de pluie c’est donc plus d’eau et donc plus d’économies…
- L'eau de pluie est pure, douce et peu calcaire, la récupérer (comme exposé ici ou ) permet de réduire de 50% l’usage de savons, détergents et autres adoucissants. Après avoir ruiné les labos cosmétiques grâce à la pluie, ruinons les lessiviers !
- L’eau de pluie est également moins corrosive pour l’appareillage ménager et les canalisations… ce qui peut s’avérer gênant pour celles qui comptent sur les dépanneurs et plombiers à la Desperate Housewives pour mettre du piment dans leur vie domestique.
pluie-sur-roland-garros.jpg - Enfin, merci à la pluie d’interrompre régulièrement les tournois du Grand Chelem, qu’on puisse enfin voir autre chose que du tennis à la télévision… et de mouler si avantageusement les corps de nos cyclistes, de quoi donner un regain d’intérêt au Tour de France. Et pour finir, qui n’a pas de souvenir heureux et magique lié à la pluie ? Comme ce jour où j’ai découvert grâce à la pluie l’intelligence pratique de mon homme ? Certes, c’est pas toujours drôle sur le moment, mais la pluie donne souvent une patine exceptionnelle aux événements banaux s’il avait bêtement fait beau ! D’ailleurs, je suis sûre que vous avez, vous aussi, des souvenirs de jours de pluie qui vous viennent spontanément à l’esprit, non ? 

Publié dans Home - sweet Home

Commenter cet article

Juliette 12/07/2007 11:54

En fait, c'est bien la pluie, celle qui dure et qui perpétue la grisaille, qui ennuie et déprime... et c'est l'orage, l'averse soudaine qui crée de la magie... sans doute parce qu'elle nous apporte ce qui manque souvent dans la vie : de l'inattendu, de la surprise, de la vie quoi !... et puis aussi parce qu'on sait qu'il n'est que passager, qu'après cette pluie là, y'aura vraiment du beau temps.... d'ailleurs, paraît qu'il va faire beau le week-end prochain !?

deborah 09/07/2007 11:47

Tu vas combler les lecteurs de la France entiere avec cet article!! ;o)Bisous Cath!Deborah

liaht 07/07/2007 08:48

Pluie aux Antilles..... Jamais de parapluie, les chaussures à la main, on continue de sortir et de vaquer à ses occupations....de toute façon dès que le soleil aura repris le dessus en 5mn les habits et cheveux seront à nouveau secs....Crépitement de la pluie sur le toit de tôle.....un peu de frais et on s'endort comme bercé par ce bruit métallique......J'aimais la pluie.....là-bas !!!!

Princesse Strudel 06/07/2007 09:54

En Sudiste invétérée je ne peux pas dire que je sois fan de la pluie, moi. Surtout qu'à vienne elle a la fâcheuse habitude de s'accompagner de rafales de vent qui retournent et cassent les parapluies, et lui permettent de s'engouffrer sous les jupes, balayant les jambes et imprégnant les chaussures d'une humidité bien désagréable.Ton billet me plaît, pourtant. Il est si vrai... Je garde quant à moi un souvenir amusant de ce jour où je me dorais la pilule sur le bateau amarré sur un quai du Danube. Cuite et recuite, j'ai décidé de rentrer vers trois heures, et l'orage a éclaté deux minutes plus tard. J'ai continué mon chemin sans me presser sous l'eau tiède qui dégoulinait à verse, sandales ouvertes et petite robe qui laissaient la pluie glisser sur ma peau. Le parc sentait bon, les rues étaient désertes. Et puis, les jours de pluie, on a une bonne excuse pour faire une grasse mat' ou une sieste crapuleuse avec un non crapaud, hein? ;+)Bises, Lea

Calpurnia 05/07/2007 19:20

Chic alors, je vais pouvoir m'éclater un peu. Perso je ne suis pas une fan de ce que l'on appelle le "beau temps" que j'apprécie pendant les vacances pour pouvoir me baigner (j'adore me baigner). La grosse chaleur ça me gave grave quand je bosse... En bonne campagnarde que je suis je ne regarde pas la pluie tomber avec désespoir. La nature en avait bien besoin, la forêt n'aurait pas supporté une sécheresse supplémentaire sans hauts dégâts... L'au est utile, c'est la vie, les végétaux la réclament... Ceux qui pleurent actuellement savent-ils ce que c'est que d'attendre qu'il pleuve enfin ?J'avais lu un témoignage émouvant un jour d'une australienne. Son fils (10 ans) était rentré à la maison en criant de peur "il y a de l'eau qui tombe du ciel !". C'était la fin d'une sécheresse de 8 ans...Pour moi la pluie est toujours magique et j'aime l'entendre tomber... Mais chut ! ne le répétez pas, je passerais pour une dingue...