Budget et bons plans, part I : Acheter utile, malin et moins cher pour l’arrivée de bébé !

Publié le par Juliette

Enceinte-8-mois-et-demie-version-2007.jpgJ’entame aujourd’hui une nouvelle série consacrée à notre budget, aux bons plans pour économiser, consommer mieux tout en dépensant moins, inauguré par un thème de circonstance : l’arrivée de bébé. Notre embryon n’a même pas encore la taille d’un Kinder Surprise que déjà les publicitaires nous sollicitent et nous choient, qui d’un abonnement, qui d’une super promo, qui d’échantillons gratuits… C’est qu’ils ont bien compris qu’à l’ère de l’enfant roi, rien ne saurait être trop beau pour bébé. Tout, du combiné dernier cri au cale-bébé ergonomique, semble ainsi indispensable à l’aspirante mère parfaite que nous sommes finalement toutes. Heureusement, la famille et les amis se bousculent pour marquer l’événement… Jusqu’à apporter à la maternité la chaise haute qui servira dans 6 mois, de peur de n’avoir plus rien à offrir si quelqu’un d’autre chipe l’idée. L’arrivée du deuxième est donc une bonne opportunité pour faire le point, séparer l’utile du futile, partager les bons plans pour limiter l’investissement. Des conseils pratiques sans doute bienvenus pour une primipare, que j’espère aussi profitables aux multipares, car il est illusoire de penser qu’on ne fera que recycler l’équipement du premier. D’abord parce que le matériel s’use et peut ne plus satisfaire aux normes de sécurité d’un nouveau-né, ensuite parce que les besoins évoluent, enfin parce qu’on a aussi envie de se faire plaisir, de traiter le nouvel arrivant comme un être unique et spécial. Ainsi, même si, avec tout ce que j’ai acheté, reçu et recyclé pour Junior, j’aurais eu de quoi habiller des jumeaux pour les 3 ans à venir, j’ai dans ma valise de maternité quelques ravissants tenues premier âge achetés tout exprès. Ben oui, se serait quand même balot si le petit frère était habillé pareil que Junior sur les photos de naissance, non ?

Poussettes.jpgPoussette, landau, cosy, siège-auto ?
Que choisir alors qu’aucune option ne génère le consensus : la poussette serait trop molle pour le dos de bébé, le landau trop dur et le cosy trop incurvé. Opter pour le combiné comprenant landau/poussette/siège-auto représente un investissement déraisonnable de 500 à 800 €. Pour Junior, nous avons loué un landau pendant 6 mois, finalement peu pratique et hyper encombrant (que les sociétés de location ne semblent d’ailleurs plus proposer), acheté un siège-auto (qui s’apparente à un trône) et choisi la poussette Graco Quatro Tour Deluxe, une valeur sûre (ingéniosité optimale, excellent rapport qualité/prix). La tentation serait de tout recycler pour le petit frère, mais avec les heures de route accumulées, la poussette a probablement souffert pendant l’utilisation et s’apparente du coup à du matériel d’occasion peu recommandé pour un nourrisson. Quand au siège auto, il doit pouvoir être installé dos à la route avant 6 mois, donc avec une Twingo, on oublie (tout comme on oublie le landau, trop encombrant pour être associé au siège auto). Après moult recherches sur Internet nous avons finalement acheté le combiné cosy-poussette Travel City+ de Raylco à 129 € au lieu de 220 €, livré en 24 h, et nous en sommes ravis : ergonomie, praticité, robustesse allemande et cosy bien incliné comme préconisé. Même mon mari qui, lui, n’achèterait RIEN, a été forcé d’admettre que c’est un excellent achat (à confirmer à l’usage, bien sûr).  

Berceau.jpgBerceau, lit d’enfant, lit évolutif, lit d’appoint ?
Y’a pas mieux qu’un lit réglable à trois niveaux, avec des barrières et des lattes amovibles, conçu pour suivre l’enfant de 0 à 4 ans. Qui sait ce dont vous aurez besoin ensuite ? Un lit évolutif ne sera pas forcément ajusté aux changements dans la famille, l’environnement, la personnalité de l’enfant et vous pourriez lui préférer un lit classique, surélevé, en mezzanine… Le berceau est loin d’être indispensable mais avouons que c’est trop mignon, voire un passage obligé quand c’est un héritage familial. En temps que pièce décorative, il peut ensuite être recyclé en meuble de rangement pour jouets, doudous, lingerie... Le fameux lit parapluie est fort utile en voyage (on peut le remplacer jusqu’à 6 ans par un lit d’appoint gonflable au bord relevés acheté chez Quelle, testé et approuvé pour la première fois cette année : confortable pour un encombrement minimum). Le lit parapluie peut lui aussi avoir plusieurs fonctions puisque nous l’avons utilisé comme parc jusqu’à ce que Junior réussisse à s’en échapper, puis comme lit d’appoint pour bébés en visite. Enfin, ayant constaté avec Junior qu’un bébé dormait beaucoup et n’importe où, nous avons investi cette année dans un système génial : le sac à langer lit nomade Baby Moov que je compte bien utiliser à chaque fois que bébé dormira ailleurs que dans son berceau (à côté de mon lit, dans le jardin, en voyage…) avec l’avantage de trimballer en même temps de quoi l’amuser, le changer, l'alimenter, etc... Pour tous ces achats, la sécurité exige d’acheter du neuf !

B--b--Trotteur.jpgLa déco et tout le reste….
Pour le reste de l’équipement de base, tout dépend de vos habitudes, de vos besoins spécifiques et du comportement de votre bébé (comme en attestent les listes utiles/inutile fournies par différents forums, comme celui-ci, particulièrement exhaustif), et il vaut parfois mieux attendre que ce dernier arrive avant de se lancer dans des achats dispendieux. Nous-même avons opté pour la table-meuble à langer avec baignoire incorporée, qui contient tout le matos de bébé des médicaments aux serviettes et que nous n’échangerions contre rien au monde (mais notre salle de bain est grande et que nous donnons le bain à deux). Le trotteur n’est pas sans danger mais Junior s’est bien trop éclaté avec pour que je renonce à le vanter. Autres achats ultra-pratiques que je recommande : la poubelle à couches Sangenic, le portique d’éveil sous housse d’Ikea (devenant valise bébé en voyage), la flèche de lit avec voilage car les moustiques adooorent le sang sucré des bébés, la tante extérieure anti-UV car la peau de bébé déteeeste le soleil, la bouée-brassière Swimtrainer et le porte-bébé dorsal pour les familles aventurières comme nous ! Par contre, nous n’avons jamais utilisé d’écoute bébé (appart trop petit), de balance, de réducteur de toilette ni même de pot (Junior a toujours voulu faire comme les grands) et très peu l’écharpe hamac porte-bébé avec laquelle je ne me suis jamais vraiment senti à l’aise. Pour la plupart des ces achats (mobilier, déco, utilitaires…), Internet vous permet de faire de sacrées économies en les achetant d’occasion. J’ai ainsi réussi à trouver LA flèche de lit cigogne que je voulais (Alsacienne oblige !) à moitié prix, frais de port compris ! Et pour vos propres trucs et astuces, laissez un commantaire !

Spéciale dédicace pour les amis et la famille qui passeraient par là et qui seraient à l’affût d'idées de cadeaux : Pourquoi pas un porte-manteau enfant, un mobile musical aux couleurs vives, un vide-proche grande contenance pour accrocher au berceau, un doudou musical qui relaxe autant maman que bébé, un anneau/siège pour prendre le bain avec le grand frère, une balancelle, une tante extérieure anti-UV (j’ai donné la mienne) ou… un fauteuil-rocking-chair pour maman quand elle donne le sein ? Ben tiens, on va s’gêner...

Publié dans L'Echappée belle

Commenter cet article

Joel 31/07/2007 17:43

Bonjour. Je profite de l'occasion pour rebondir sur le babycook. Je lui préfère le bébédélice de babymoov. Vraiment complet (stérilise, mixe cuit ...etc), robuste et pratique.Un papa cuisinier heureux.

Calpurnia 24/07/2007 19:32

Seigneur dieu, comment ai-je pu "educare" mes filles qui ont maintenant 22 et 25 ans, l'une ayant un boulot, l'autre débutant un master, SANS TOUT CELA !!!J'avais la bercelonette de mon arrière arrière grand mère pour 1 mois, et après direct le lit à barreaux qui a fait les deux filles. Pour Pulchérie le transat débutait tout juste simplissime (qui a fait les deux filles). La poussette, c'était poussette cane (mais vraiment cane) après le landeau anglais offert par ma grand mère et dans lequel elle s'est balladée pendant 10 mois (sa soeur itou)... La table à langer était une table toute bête avec matelas à langer dessus...Et pour les fringues j'avais acheté un peu de neuf pour Delphine, mais il y a un petit pyjama, celui que l'on a mis à Pulchérie à sa naissance après son premier bain (mais on ne baigne plus les enfants paraît-il c'est mauvais) qui a fait TOUS les enfants de la famille.C'est encore et toujours le pyjama fétiche, vraiment premier âge, bleu à rayures, qui attend le prochain (sans ouverture pour changer la petite couche.

Ariane 24/07/2007 11:11

Je n'ai rien à ajouter si ce n'est merci pour ce billet car je pense qu'il va me servir d'ici quelques mois !!Excellent aussi les idées cadeaux suggérées dans les commentaires...

Juliette 23/07/2007 10:18

Je suis ravie de voir que les commentaires fusent sur un sujet que je craignais trop pointu... surtout en ce mois de juillet, où les commentaires sont plutôt paresseux dans une blogosphère qui marche au ralentin... En plus, vous avez tous l'air inspiré, avec de super conseils, précis et tout... J'ai un faible pour ceux de Gwenaëlle qui a tout compris : Le gros problème à l'arrivée de bébé c'est que tout le monde - y compris la concernée - tend à oublier la maman alors que c'est plus important que jamais de s'occuper de soi, de son couple (sinon, on se retrouve avec 30 kg à perdre et un corps en compote... comme moi). D'ailleurs, moi j'ai des bons massages et des coffrets week-end desk que je me suis mis de côté pour l'après accouchement et j'espère bien m'offrir une semaine de thalasso post-natale ! (PS : Veet fait une super promo en ce moment : 1 soin en institut offert pour 2 produits achetés !)Dans l'esprit mutliplier les achats de doudou, j'ajouterai de faire de même avec les biberons qui ont l' étrange faculté de disparaître dans la nature... et je ne parle pas des tétines, que je considère comme LE truc indispensable, dont on ne parle presque jamais et qui a pourtant a matérialisé le fantasme de toute mère : le bouton on/off des pleurs de bébé (en tout cas ce fut souverain pour Junior... qui abandonna le substitut du jour au lendemain vers 15 mois... pour les doudous, il n'a commencé à s'y intéresser que vers 2 ans et il aime en changer et comme j'ai eu tendance à les accumuler, c'est tout bénéf').Pour la baby cook, c'est vrai que j'en entend beaucoup parler (je devrais peut-être l'ajouter à ma liste de naissance ?), mais dans la logique d'un appareil pour chaque utilité, le mixer + le micro-onde ont fait largement l'affaire (A propos, avec un bébé, on ne peut plus se passer de micro-onde !). Le lit en plexi est très séduisant aussi... nous on a acheté un lit en bois chez un fournisseur du XVème que je ne retrouve plus et qui avait la particularité de pouvoir être commandé en 36 couleurs différentes (jaune et bleu pour nous), ce qui nous a permis de le coordonner avec nos meubles d'enfant pleints nous-même à partir de matériel de brocante. Un mot aussi sur les couches, lingettes, etc... C'est vrai que les couches en tissus (qu'on vient chercher, qu'on nettoie et qu'on vous livre) c'est super écolo et très tentant... Tout comme le coton est moins allergène et poluant que les lingettes, qu'ils utilisaient à la maternité tout en nous disant d'utiliser du coton.... Mais franchement, on se retrouve ensseveli sous tellement de matos et de micro-tâche quand on a un bébé, qu'on pare au plus pratique et au plus pressé, donc pour moi ça reste lingettes et couches classiques (Pampers pour commencer... même s'il paraît qu'ils sortent de la même usine que les marques distributeurs, c'est la seule marque avec laquelle je n'ai jamais eu de problème et qui semblent le mieux adaptés aux fesses fragiles de bébé).J'attends la suite...

éric du nirvana 23/07/2007 09:45

Ah ! j'oubliais de rajouter : pour la cuisine de bébé L'INDISPENSABLE c'est le Babycook de béaba. C'est vraiment l'idéal pour lui préparer en un tour de main, soupe, purée et cuisine vapeur. Sinon pour le nourisson le stérilisateur 8 biberons de Téfal est plus fiable et plus pratique qu'un stérilisateur d'un seul biberon babymoov qui fait auqqi mixeur et cuit vapeur mais dont la sonde de température claque car trop d'utilistation en stérilisation !  En résumé nous évitons désormais les objets multifonctions (qui au final font la moitié des choses) pour des appreils plus spécialisés et donc plus efficaces (c'est marant ça me appel le boulot ça !).