Grandeur et destinée d’une Working Girl devenue Housewife intermittente

Publié le par Juliette

menagere-11.gifSoyons clairs : en ce moment, ma vie relève plus de celle d’une Housewife que d’une Working Girl mais sans rien de Desperate. Autant j’avais l’énergie d’un rat sous arsenic avant l’accouchement, sans la moindre aptitude à jouir des privilèges de l’oisiveté (comme je l’ai déjà raconté ici), autant je m’éclate depuis deux mois – et sans doute pour la première fois de ma vie – dans mon rôle de femme au foyer. Le terme s’entend bien entendu dans son sens actif de « manager du foyer », soit un job à part entière. Rappelons que le terme « Manager » vient de « main qui agit » (du latin manus et agere) qui donna d’abord « ménage » avant d’être dérivé et virilisé sous le noble terme de « management ». Rien d’étonnant donc à ce qu’une étude américaine ait prouvé que les compétences déployées par les mères de famille prédisposaient à la fonction de manager (ce que vous savez déjà pour avoir lu « Comment tout gérer sans péter un câble » !?). Depuis deux mois donc je cumule les fonctions de :
B--b--Pot.jpg- Puéricultrice, avec un nourrisson du genre teigneux qui a bien trop de choses à découvrir pour perdre son temps à faire des siestes l’après-midi.
- Nounou
, puisque du coup c’est moi qui m’occupe du grand aux exigences non moins impérieuses : « alleeez, tu me transforme mon Robotransformer en voiture »… soit 2 heures de prise de tête pour la « transformation éclair » promise sur l’emballage.
- Gardien de nuit à dormir à côté de l’équivalent d’un bois mort, d’astreinte chaque fois que la marmaille s’agite ou crie famine.
- Créatif, à la fois auteur, designer, photographe, réalisateur, quand il s’agit d’imaginer un faire-part original est inspiré, décliné en courrier, courriel et post, développé dans le « Journal de bébé », accompagné d’un montage vidéo des premiers pas de la nouvelle star et de photos pléthorique promises à une large diffusion.
- Hôtesse et animatrice, pour accueillir avec les égards de rigueur tout ce petit monde impatient de découvrir de visu la bouille de l’héritier, dont certains ne viennent qu’aux grandes occasions, restent quelques jours et aspirent à un exhaustif City Tour of Paris.
Euzen-anniversaire-gateau.jpg- Chef de projet événementiel pour transformer les 4 ans du fiston, avec un public de 8 bambins, 13 adultes et 3 nourrissons, en jubilé inoubliable, au point d’être intronisée consultante es fêtes d’anniversaire par les mamans de passage.
- Cuisinière, à tester mille recettes susceptible de flatter l’estomac du mâle revenant du turbin et à redoubler d’imagination pour recycler en plats sucrés ou salés la récolte de figues du jardin.
- Experte en sujets divers et variés, quand il s’agit de passer à la télé ou de répondre à des interviews concernant mon blog, mes courges, etc (trop dure la vie de star, j’vous jure !).
- Architecte pour diviser une grande chambre en trois espaces (couple, bébé, enfant) répondant aux besoins spécifiques de chacun dans le respect de l’intégrité du parquet et sans ruiner notre budget de locataire.
- Décoratrice parce qu’une fois les meubles et les cloisons achetées (bonjour les allers-retours en nocturne chez Carrefour, Castorama, Ikéa…), il faut savoir agencer l'ensemble de façon harmonieuse et astucieuse.
Et dire qu'avec tout ça mon mari ose se plaindre de mon peu d'entrain à lui faire la danse des sept voiles au milieu du champ de bataille que sont devenus ma vie (genre Austerlitz) et mon corps (plus proche de Waterloo)… Je suis sûre cependant que vous, bien plus cléments que ma tendre mais si égoïste moitié, fidèle parfois jusqu’à me suivre sur mes maigres oasis bloguistiques, comprenez et me pardonnez déjà mon peu d’assiduité… qui n’a que trop duré !

Arzel-tout-sourire.jpgMaintenant que le congé paternel est terminé, que les invités sont repartis, que la chambre est (presque) aménagée, que bébé fait sa life avec (un peu) plus de sérénité et que, surtout, j’ai pas le choix, je vais redevenir une working girl digne de ce nom et reprendre le fil de mes œuvres laissées en suspens. Réjouissez-vous donc, gentes lecteurs, non seulement  moult sujets évoqués plus haut, de « J’ai testé pour vous : Son premier goûter d’anniversaire avec les copains » à « Comment cuisiner les figues : Mes meilleures recettes sucrées et salées » donneront lieu, incessamment sous peu, à un vrai billet, mais vous trouverez bientôt toute une flopé de posts autour des thématiques de ma prochaine courge « Un an pour changer de vie » (apprendre un nouveau métier, créer sa boîte, s'expatrier, devenir inventeur,
vivre à la campagne, écrire un livre, parcourir le monde, aider les autres, courir les castings, fonder une famille…). Vous verrez, très bientôt, c’est vous qui n’arriverez plus à suivre !

Commenter cet article

Juliette 15/10/2007 15:07

@ DPL, tu me fais penser à mon mari, c'est fou comme le fantasme du loto se présente comme une solution à tout dans votre esprit (hé oui, je mets encore une fois tous les hommes dans le même panier, vilaine !). @ Oh oui, Traquinette, y'a plein de casquettes qui manquent, comme sportif de haut niveau, quand il s'agit de courir après l'aîné tout en portant le cadet... J'avoue que j'aime assez porter plein de casquettes et jongler entre boulot, mari, enfants et autres projets, la différences c'est qu'actuellement toutes mes casquettes se portent dans la sphère domestique et que je m'éclate à ça !@ Un petit mot quand même concernant le message de Steeve Salomon sans grand rapport avec le sujet de ce billet, évidemment chacun a le droit d'avoir son opinion (moi par exemple je ne crois pas qu'il existe un "parfait amour", l'amour est aussi fait de confrontations, d'évolutions, de remises en causes...) et chacun a son propre sens de l'humour (en l'occurence, il me semblait que cette courge remplissait au minimum le contrat de faire "rigoler un bon coup" à condition bien sûr de ne pas tout prendre au premier degré) mais de là à ne voir que "haine et dégoût" des hommes, j'en suis baba... et mal barrée, sachant que je vis avec trois hommes sous mon toit, sans doute la punition du bon Dieu pour les versets sataniques que j'ai commis !

DPL 10/10/2007 17:27

Hé bé... déjà que j'en chie quand, dans la même journée, je dois faire la vaisselle et une lessive... pfiou... vivement que je gagne au loto pour élaguer certaines tâches du quotidien...

saskia 08/10/2007 18:19

Oh mon Dieu, qu'il est beau ce bébé !
Je veux le même !!! Mes filles adorées : au boulot, et que ça saute ! (enfin, le terme est peut-être mal choisi, à la réflexion...)

Dorian 08/10/2007 00:19

Cette peur que j'ai eu ! pendant une seconde j'ai pensé que tu voulais me prendre ma place de ménagère !!! bon en tout cas te revoilà sur les rails... bonne nouvelle ça fait un moment que tu me manquais !

SALOMON Steeve 07/10/2007 05:35

Bonjour,Cela feras bientot 3 ans que moi et ma copine vivont le parfait amour, nous sommes tomber sur votre le livre " comprendre son homme (pour mieu l'eduquer)" esperant rigoler un bon coup, mais nous avons été quelque peu choquer par la plupart des propos tenu dans cet ouvrage.Pour moi ce bouquin est rempli de haine et de dégouts envers les hommes.mettres tous les hommes dans le meme panier comme c'est facile.votre livre c vraiment de la m****.vive les amoureux, les vrais ceux qui ne calcule pas et qui font tout pour rendre heureux l'etre qui partage leur vie, par amour