Un cadeau de naissance original, rigolo et utile... : Le "Gâteau de Couches"

Publié le par Juliette

Je suis un peu la spécialiste du cadeau exceptionnel des situations exceptionnelles (livraison d’un transat avec verres à bière, bouquin sur la sieste, etc à grand père le jour de sa retraite ; collage de tous le nécessaire domestique pour une pendaison de crémaillère ; épée lumineuse Star Wars « Que la force soit avec toi » pour dérider une amie malade…). C'est un devoir  pour moi de ne pas décevoir l'attente de mes proches et j'aime à m’entendre dire : « Y’a que toi pour faire ça ». Mais en vérité, je vous l’avoue amis bloggers, je n’invente rien, je recycle tout et mon imagination ne serait rien si je n’avais quelque source où piquer l’idée de base. Rendons à César ce qui lui appartient : Je me prosterne bas devant Myriam Koestek, une compatriote de Griescheim-sur- Souffel, qui, en divulguant l’idée - aussitôt copiée - de ce gâteau de couches dans le magazine « Parents » m’a procurée quelques instants de gloire digne du quart d’heure warholien. Je suis sûre qu’à la maternité de mon amie, on en parle encore (j’avais aussi fait fort à celle de Champigny où j’ai accouché en faisant livrer en remerciement kouglofs et… choucroute !). Alors, si vous voulez réitérer l’exploit, quelques conseils de base :
1. Prévoyez un très grand nombre de couches pour réaliser la pièce montée
(2 à 3 paquets, votre amie sera ravie de récupérer le rab s’il y en a),
2. Pour que le montage tienne, prévoyez un socle comme le couvercle d’une boîte ronde et enroulez les couches en pyramide sur un cône en carton,
3. Evitez tout objet de décoration rigides ou volumineux (biberon, boîte, shampoing...), privilégiez les irems faciles à coincer entre les couches ou à suspendre aux attaches.
4. Pensez à des objets utiles au bébé mais aussi à la mère (crèmes de soin, friandises…), alternez l’utile et le rigolo, privilégiez le côté coloré-varié au précieux, n’hésitez pas à ajouter quelques éléments purement décoratifs,
5. N’oubliez pas que c’est de l’art éphémère destiné, hélas, à être démonté, évitez que tout s’écroule en ôtant un seul élément.
Gateau-de-couche-avec-Nadia.jpg Personnellement, j’ai pris environ 3 heures pour monter le gâteau… et passé trois jours à m’amuser en rajoutant des trucmachinbidules. Vous reconnaîtrez peut-être : cartouches de sérum physiologique et d’éosine, tétines, sucettes et confiserie, brosse à dent, doudous, hochet, jouets et thermomètre de bain, sac à couches (dans le socle), échantillons de produits de soin, bavoir, chaussons… tout ce qui souvent manque à une primipare peu rôdée (quand elle n’est pas flanquée d’un mari qui confond âge et poids du bébé en achetant les couches). J’aurais pu rajouter coupe-ongle, cotons-tiges, girafe Sophie, brosse à cheveux, huile de massage, anneau de dentition... ce sera pour la prochaine fois ! Quoique, une telle création artistique a-t-elle encore la même valeur quand elle est réalisée deux fois ? Alors, pour continuer la chaîne des bonnes idées (après avoir exploré le « Top des flops » ici), à vous de jouer : C’est quoi le cadeau le plus original que vous ayez fait ou reçu pour une occasion exceptionnelle ? 

Publié dans L'Echappée belle

Commenter cet article

dan 26/10/2007 15:20

pas de commentaire original ne me vient à l'esprit, je me contente donc d'en rajouter une couche....

Juliette 26/10/2007 13:47

Bon ben apparemment, bien qu'ayant essayé de donner plus d'explication que dans la chronique "Trucs et astuces" du magazine Parents (qui n'en contenait aucune), ça n'a pas l'air de suffire. A la question "Comment les fixer" je répondrais "comme on peut !", c'est probablement les différentes tentatives qui m'ont pris le plus de temps. L'idée étant évidemment d'utiliser les couches une fois la gâteau (et non l'arbre) consommé (et donc démonté), pas question donc de les coller. Moi - j'ai monté les couches en les faisant se chevaucher, - j'ai utilisé le cône pour remplir le trou que le chevauvement laisse au milieu, - j'ai rembouré encore avec du sopalin et - j'ai utilisé une boîte ronde comme support en y mettant le cercle de couches de base, mais je n'ai réussi à faire que trois niveaux, sinon les couches ne tenaient pas (ou alors faut rembourer avec d'autres couches, plus difficiles à recycler), du coup, on prend mon gâteau pour un arbre ! Mais bon, l'essentiel c'est l'idée, après que ça ressemble à un gâteau ou à n'importe quoi d'autre, on s'en fout un peu.

Princesse Strudel 26/10/2007 13:30

Voilà une super idée! Est-ce que le scouches utilisées pour l'arbre sont "utilisables" ensuite? Je n'ai pas très bien compris, par contre comment les fixer autour du cône...Bonne journée, Strudel

Gwenaëlle de l'aquagym 25/10/2007 08:26

Une amie m'a offert des heures de ménages pour la naissance de ma 2ème fille. C'est une bonne idée pour décharger la maman et lui permettre de s'occuper de son bébé plus sereinement.