La faute à « pas le temps » ?

Publié le par Juliette

Vous avez remarqué à quel point l’excuse « pas le temps » a bon dos ? Faire un peu de sport ? Pas le temps ! Cuisiner équilibré ? Pas le temps ! Téléphoner à Tante Rose ? Faire le tri dans ses fringues ? Mettre les photos de famille dans un bel album ? Lire le mode d’emploi du micro-onde ou lire tout court ? Pas le temps ! Au rythme de métro, boulot, lolo, dodo, qui nous en blâmerait ? Et pourtant, c’est curieux comme parfois le temps devient extensible. Honnêtement, avions-nous vraiment tant de temps en rab pour que nous consacrerions aujourd’hui des heures à notre blog chéri ? Où était donc planqué tout ce temps non exploité à l’ère pré-blog ? Dans certaines entreprises, la journée normale de travail fait dans les 12 heures parce que, vous comprenez, le client n’attend pas, faut rester compétitif, on n’est pas des fonctionnaires, on peut pas faire autrement... Comment ne pas penser qu’il y a une certaine complaisance à investir tout son capital temps dans le travail quand, du jour en lendemain, Coupe du Monde oblige, la gent masculine tend à s’évaporer à compter de la fin d’après-midi ? Enfin, mon instinct me dis que mercredi, quand commenceront les soldes, du temps, on va toutes en trouver. Quitte à faire l’ouverture des magasins à 8 heures, à y sacrifier l’heure du déjeuner, à faire un crochet le soir avant de rentrer et temps pis pour les bouches affamées piaffant d’impatience au nid.  Il en est ainsi du temps : quand on en veut, on en trouve et quand on en trouve pas, on le prend.

Et si « pas le temps » était tout simplement la meilleure formule que nous ayons trouvée pour justifier notre manque de motivation ?    

Publié dans La Vie comme elle va

Commenter cet article

Dom 02/07/2006 12:11

J'ai fait mieux ! J'ai ouvert une "succursale" de ménagères de moins de 50... sur over-blog, mais uniquement avec mes propres articles, et en évitant le côté trop politisé que je mets parfois dans mes écrits.Cela faisait trop de blogs amis sur cette plateforme, il était temps que je vous rejoigne.Je reviendrai donc très très régulièrement sévir dans VOS colonnes !Un truc : Comment faites-vous donc pour avoir une marge sur vos textes ? je me suis énervée sans succès là-dessus.Evidemment, Le monde de Juliette est déjà dans mes favoris !!AmicalementDom

Juliette 02/07/2006 14:46

Je suis allée voir et franchement, et je considère ton billet (tu veux bien qu'on se tutoie ?) sur la syndrome de la grenouille chez les aspirantes au Prince Charmant comme déjà un classique !
Comment je fais pour avoir une marge sur mes textes ? Ben en fait, je les écris sur word en les margeant comme je veux et je fais un copie/coller. Par contre, moi c'est sur les bannières que je m'énerve. Impossible de remplir tout l'espace de l'en-tête. Là, je vais profiter pour tester le fond en couleur, je crois qu'en passant par la "réponse à un commentaire" ça marche alors qu'en mettant un nouveau commentaire, non.
On va voir, ta ta la ta....

dom 30/06/2006 19:10

Vous êtes passée sur notre blog (cf lien), c'est le jeu de venir maintenant vous lire.Du temps ? moi j'en ai pour la sieste, la musique, pour le nutella, pour les calins, pour ma sérietvpréférée, par contre oui ! du temps, j'en manque pour le sport, le ménage, le lever tôt qui fait que le monde nous appartient, et tout ce qui représente une corvée. En clair, je crois que vous avez raison, quand on veut on peut, et si on ne peut pas, c'est souvent (très très souvent) qu'on ne veut pas....ps : nous aussi on vous met dans nos favoris (je dis nous non pas parceque gonflage de cheville inopiné mais parceque nous sommes plusieurs à laisser notre trace sur notre blog.

Juliette 30/06/2006 19:56

Non seulement je vous ai mis dans mes favoris, mais j'ai rajouté le témoignage de Anne-C dans mon billet sur la recherche de job.... et si vous avez envie de lire régulièrement mes nouveaux billets, mettez vos e-mail dans l'espace newsletter. Ah, le prosélytisme, je peux pas m'empêcher. Mon blog sera culte ou ne sera pas ! Faut p'têt que je songe à faire un billet sur la modestie ?

Vanina 30/06/2006 18:11

Du temps, ça veut dire quoi du temps:) Le temps il faut savoir le prendre et avoir un petit bout de temps pour chaque chose...plus facile à dire qu'à faire:)

Juliette 30/06/2006 15:39

Mais on se connaît déjà Emilie, si mes souvenirs sont bons, on a échangé sur le thème des femmes 3 en 1 sur le blog de Corinne Tout pour Elles, même que je t'ai dédié tout un commentaire avec des conseils (que je perpétue ici) pour rendre le 3 en 1 épanouissant et non alliénant. Je prépare d'ailleurs un billet sur le thème un brin provocateur "un gamin, à quoi ça sert ?", alors puisque tu aimes mon style (j'en suis touchée) et pour être sûr de ne rien rater... abonnes-toi à la newsletter (il suffit de mettre ton e-mail et tu connaîtra en avant première tous mes prochains billets)... Cette invitation compte bien sûr pour tous mes amis bloggers ! (excusez-moi de vous haranguer comme ça, c'est sans doute mon boulot de vendeuse qui déteint sur moi). Allez je file, je vais faire un tour sur ton blog Emilie...

EmilieG 30/06/2006 07:53

Bonjour Juliette,
Je découvre tout juste ton blog et déjà je suis conquise par les articles piquants que je découvre et je dois dire que j'ai adoré d'emblée la photo de l'oeil de la ménagère de moins de 50 ans, coincée entre tâches ménagères et éducation de bébé, car comme tu le dis si bien, les femmes d'aujourd'hui veulent tout et c'est bien normal: popurquoi se restreindre à une vie, un rôle unique, alors que toutes les casquettes sont passionantes à vivre!!!!!!!!!
Pour en revenir à ce débat du "pas le temps", je pense effectivement que c'est LA réponse facile, qui dépend plus du non-vouloir que du non-pouvoir. Car quand on le veut, on le peut, tout ceci est juste une question d'organisation. Bref, un joli prétexte et une bonne excuse ce "pas le temps" !