L'Alsace, c'est top tendance et ça déchire grave !

Publié le par Juliette

Nos politiques, généralement engoncés dans un ethnocentrisme bien parisien, ont pris une initiative qu’il convient de saluer. En effet, notre ministre de la Culture Renaud Donnadieu de Vabres vient de lancer un site qui propose d'explorer, à travers 150 extraits musicaux, les 25 langues régionales françaises. Evidemment, avec son nom qui fleure bon la d’jeunesse et la France d’en bas, il ne faut pas s’attendre à ce que notre ministre nous fasse prendre des chemins de traverses. On reste donc dans la chanson traditionnelle bien traditionnelle. Et comme de bien entendu, pour l’Alsace, nous avons l’incontournable Hans im Schnokeloch (ou "Hans em Schnaugaloch" dans le sud de l'Alsace). Pourquoi incontournable ?

1) Parce que le Hans s’inspire d’un personnage qui a réellement existé, un aubergiste lunatique d’un quartier de Strasbourg qu’on appelle toujours le Schnokeloch « Trou à Moustique »,


2)
parce que le moustique fait partie du paysage alsacien au même titre que la cigogne, les zones humines des bords de Rhin étant des paradis à moustiques, qui nourrissent les grenouilles, qui nourrissent… les cigognes !


3)
parce que le Hans qui « a tout ce qu’il veut mais ce qu’il veut, il ne l’a pas, et ce qu’il a il ne l’veut pas » est emblématique du côté éternellement insatisfait et mal aimé des Alsaciens… et ce, depuis 4 siècles !


Mais à la version houm papa bien lourdaude que nous propose le site officiel, je préfère de loin la version techno que voici, adaptée, arrangée, produite et interprétée par le TNK des bois :

Car rappelons que l’Alsace, au croisement des différentes zones d’influence, comme l’Allemagne (berceau de la musique synthétique) et la région Rhône-Alpes (leader français de la musique électro), est un haut lieu de la techno ou s’est épanoui la fameuse Frensh Touch exportée partout dans le monde et qui reste à l’avant-garde des tendances.

Preuve N°1 : Le lancement tout frais par des pros locaux de « Tous les Tubes, le premier directeur artistique de la blogosphère » qui se propose de « dénicher les tubes créés aujourd’hui sur lesquels vous danserez tous demain ».

Preuve N°2 : Le Hans im Schnokeloch du TNK des Bois arrivé en Asie via Internet et qui fait un malheur dans les boîtes de nuit de Kuala Lumpur, où l’Alsace, avec ses colombages, ses géraniums et sa techno, est devenue hyper tendance.

 

Après la version du Hans sur laquelle je me suis furieusement déhanchée devant plus de 3 millions de téléspectateurs lors d’un épisode mémorable de feu « Douce France », voici donc la dernière version remastérisée par l’auteur lui-même, aussi à l’origine de la « Chanson de la Chroniqueuse » (extrait à la fin de « qui suis-je », colonne de gauche), compositeur et producteur du tubissime clipissime vient-de-sortirissime « Mon Independance Day » de Maryleen Bay, jeune chanteuse dance Haut-Rhinoise promise à un avenir radieux bien au dela de la ligne bleue des Vosges.

Enfin, si vous aussi vous vous demandez « Mais comment ce fais-ce que ce génie méconnu n’ait pas encore été déniché par la Star Ac’ ? », votez ici ! (profitez-en, pour l’instant, ça ne coûte rien).

Et maintenant, on met les paillettes et les boules à facettes, et je veux tous vous voir danser !  

Publié dans L'Echappée belle

Commenter cet article

Juliette 04/08/2006 20:33

Sans compter qu'avec tes critiques et tes sous-entendus, tu as pris un sacré coup de retard et tu peux bien multiplier par deux l'estimation, bref, même avec les sept vies d'un chat, c'est foutu !

olivier 04/08/2006 20:29

Salut Juliette,
Merci pour le welcome ... :-)
"mais t'as vu les articles un peu plus loin, sur les vertus du sperme et l'intelligence des hommes ?"
Heu ... oui je l'ai lu mais j'ai tout de même du mal à l'avaler (boooo c'est mauvais cet humour).  :-)))
pour comprendre les Alsaciens et se faire accepter d'eux, faut à peu près 10 ans, mais une fois qu'on est dans leur coeur, on y est pour toujours !
Bon bien c'est cuit alors vu que je ne vais la-bas qu'une fois tout les 10 ans pour 2 ou 3 jours ...

olivier 04/08/2006 00:39

Je suis complètement perdu avec toutes ses versions du Hans !! :-)
Bah, de toutes facons c'est un truc Alsacien, une région que je n'ai jamais vraiment comprise mais sur que c'est le seul endroit en France ou on m'annonce le prix l'adition (toujour salée) du resto en français et ou on me rends la monnaie en allemand :-)))
Allez donc comprendre les tites gens comme moi.

Juliette 04/08/2006 07:45

C'est vrai que c'est pas sympa de t'accueillir avec des trucs qui te concernent pas, l'alsaciennité, la maternité... mais t'as vu les articles un peu plus loin, sur les vertus du sperme et l'intelligence des hommes ? Voilà qui devrait t'inspirer d'avantage. En tout cas welcome back ! PS : Pour info, pour comprendre les Alsaciens et se faire accepter d'eux, faut à peu près 10 ans, mais une fois qu'on est dans leur coeur, on y est pour toujours !

Le Stanislas des bois 03/08/2006 04:09

Euh Juliette, c'est toi...Catherine Lambert, mais qui ça peut bien être...

Le Stanislas des bois 03/08/2006 04:08

Chers amis qui avez décidé de me trouver un logement sur Dammarie-les-Lys pour cet automne, à votre avis, profiterai-je de mon séjour au chateau pour me rapprocher de cette charmante demoiselle qui a quant à elle vraiment passé le casting pour intégrer le château ?En clair : Au vu de son talent, pensez-vous qu'elle sera prise ?