Pique-nique, barbecue, buffet et déjeuner sur l'herbe : mes meilleures recettes.

Publié le par Juliette

Pour rentrer dans le Panthéon de mes Meilleures Recettes, elles doivent avoir 5 qualités incontournables : rapides, originales, faciles, économiques et inratables ! Ces recettes doivent ensuite présenter un rapport temps + efforts de préparation/temps + plaisir de consommation optimal qui conditionne leur duplication ultérieure. Les 4 recettes que je vous présente aujourd’hui sont des pépites datant de l’ère pré-Internet, issues d’années d’expérimentation, patinées par l’âge, affinées au fil des dégustations. Elles ont été sélectionnées pour se prêter à un heureux mariage dans le cadre d’un buffet à la bonne franquette.

 

Galettes de Courgette

Râpez à gros trous 3 courgettes fermes, pressez les dans une passoire pour faire sortir l’eau. Mélangez avec 3 œufs, 3 cuillères à soupe de farine, 3 poignées de gruyère râpé, de l’aneth, du persil, de la ciboulette. Salez et poivrez. Faites chauffer de l’huile dans une poêle et déposez-y des petits tas aplatis, trois par trois. Faites cuire quelques minutes de chaque côté. Egouttez sur du papier absorbent. Pour augmenter les portions, augmentez d’autant les ingrédients (4 courgettes, pour 4 œufs, 4 cuillères de farines, 4 poignées de gruyère, etc.).

Caviar d’Aubergine

Glissez 2 aubergines d’environ 300 g chacune sous le gril au plus près de la source de chaleur, pendant 20 mn en les retournant toutes les 5 mn, jusqu’à ce qu’elles deviennent molles. Récupérez la pulpe et passez-la au mixer avec 2 gousses d’ail pressées, le jus d’un demi citron, une cuillère à soupe de persil haché, une pincée de sucre, du sel, du poivre, du cumin et de la coriandre, selon votre goût. Ajoutez 2 cuillères à soupe d’huile d’olive et refaites tourner le robot jusqu’à obtenir une purée homogène. Laissez au réfrigérateur 6 à 12 h. Servez avec des tranches de pain de campagne grillées et frottées à l’ail.

Yaourt au Concombre

Râpez à gros trous un demi grand concombre (ou éventuellement un petit concombre), faites dégorger avec du gros sel. Mélangez 200 g de fromage blanc, 1 yaourt à la grecque, 1 cuillère de vinaigre, 1 cuillère d’huile d’olive, agrémentez d’ail et de sel selon votre goût, puis ajoutez le concombre. Coupez un quart de poivron rouge en petit cube et saupoudrez sur la préparation avec l’aneth et le cumin. Servez frais.

Boulettes à la Russe

Mélangez de façon homogène 400 g de veau haché avec deux tranches de pain rassis mixées et réduites en chapelure grossière, 1 œuf (ou 2, pour homogénéiser), 2 cuillères à soupe d’aneth ciselée, sel et poivre. Laissez reposer la préparation quelques heures au réfrigérateur. Façonnez en petites boules aplaties, passez-les dans une chapelure de pain rassis mixé finement, faites les revenir avec une noix de beurre et 2 cuillerées d’huile, 15 mn environ, les retourner et secouer bien la poêle pour les griller de toutes parts. Les boulettes doivent être bien dorées à l’extérieur et tendre à l’intérieur.

Et comme je suis sûre que vous avez tous au moins une recette incontournable, maintes fois testée, goûtée et approuvée dont vous pourriez nous livrer les secrets, je pompe sans vergogne une idée à Thulip : je lance un concours. Proposez votre recette inratable en commentaire (d'une traite, sans aller à la ligne et sans copie/coller de préférence) et bientôt les internautes auront l’occasion de voter et vous de gagner :

1) le worst –seller « Juliette fait de la télé » dédicacé par l’auteure herself,

2) un post chez Juliette consacré à la recette et au blog de son auteur !

Et pour donner à tous le temps et la chance de tester les recettes proposées, ce concours court jusqu’à la fin officielle de l’été, le 22 septembre à minuit. Maintenant, à vous de jouer.

Mais encore... : Découvrez les recettes inavouables du concours du Blog du Confit n'est pas Gras, qui va encore beaucoup plus loin que moi puisque le concept est de livrer une recette inavouable, c'est à dire :

Une recette très (très) facile à réaliser, une recette très (très) bon marché, une recette qui met en scène un produit considéré (à tort) peu gastronomique, voire carrément tabou.

Bon Apétit !

Publié dans Home - sweet Home

Commenter cet article

Thulip 20/09/2006 17:43

A voté ! (j'vous jure c'est pas pour moi : j'ai craqué pour la simplicité des papillotes de saumon ! Mais le choix était dur !).

nunuvénÚre 07/09/2006 17:13

Merci Juliette pour ces variantes que je connaissais pas !

Juliette 04/09/2006 22:20

Merci à tous pour votre contribution au concours de recette. Avec le succès qu'il a, j'ai même été obligée de restreindre la participation à UNE RECETTE PAR PERSONNE (ce qui n'empêche pas d'en donner d'autres mais une seule qui rentre dans le concours), du coup il reste encore trois "places" avant de lancer les votes ! (j'ai moi-même commencé dès ce soir la phase test des recettes).
Nunuvénère, j'ai moi aussi deux variantes du GATEAU AU YAOURT : avec une boîte d'ananas au jus, on met les rondelles au fond d'un moule rond et on arrose du jus en fin de cuisson. Pour les pommes, je procède différemment que toi : je les coupe en quarTier, je strie avec un couteau et je les enfonce dans la pâte préalablement versée dans un moule rond, c'est super bon et en plus, c'est super joli.

nunuvénÚre 22/08/2006 10:51

Coucou Juliette, j'arrive un peu tard. Je vais pas mettre la recette du Royal, trop long. Plutôt une recette pour le goûter ou le thé. La base c'est le gâteau au yaourt, mais on sait que c'est un étouffe-chrétien, donc le dernier ingrédient est primordial:
- un yaourt nature non sucré (à défaut pêche ou abricot ça passe) + un sachet de levure et on touille. On rajoute trois oeufs et on re-touille. Maintenant un pot et demi de sucre, on ratatouille (désolée), puis deux pots de farine, et un demi d'huile. On n'oublie surtout pas la pincée de sel, autrement vous allez faire la tête !
Maintenant arrive l'ingrédient magique: deux ou trois pommes golden coupées en morceaux, ça change tout, le gâteau en est tout changé, moelleux et léger.
Si vous n'aimez pas les pommes, vous pouvez acheter au rayon pâtisserie des sachets avec des  pépites de nature diverse. Tiercé maison: 1. pépites de caramel (les enfants), 2. pépites de nougatine (môssieur) et en dernier contre toute attente pépites de chocolat "parce que ça tombe au fond".
Ah oui j'oubliais: 20-25 mn au four à 180°, perso je mets la pâte dans un moule à cake plutôt qu'un rond (en tranche plus facile à manger avec les doigts surtout pour les mioches comme ça ils vont dehors et pas de miettes in the house, non mais !

marouschka 22/08/2006 09:55

C'est là où c'est formidable Thulip, c'est que le goùt de roquefort devient très doux pour laisser place aussi au saumon, à la poire et  à la coriandre. D'ailleurs moi non plus, en temps normal, je n'aime pas le roquefort. Tu peux sans doute changer de fromage, mais je ne connais pas la fourme d'Ambert...