Comment trouver l'homme de sa vie en 10 leçons

Publié le par Juliette

Ça y est j’attaque mon deuxième bouquin « Trouver (enfin) l’homme de sa vie » et j’ai besoin de VOUS, de vos idées, de vos commentaires, de vos expériences, de tout ce que la vie et les hommes vous ont appris à ce sujet. Pour stimuler votre inspiration, voici les 10 règles d’or que mes 15 années de recherche acharnée de l’âme sœur (aboutissant quand même à un mariage avec progéniture, c’est encourageant !) m’ont enseignées.


1. Quand on est dans une relation, c’est déjà trop tard car nous sommes ainsi faites que nous avons besoin de savoir, d’aller au bout de l’histoire d’autant plus stimulante qu’elle est bancale. Il faut donc profiter de l’espace entre deux histoires, pour travailler sur nous-même et évoluer dans nos choix.


2. Tant que la femme ne prend pas la responsabilité de la relation, tant qu’elle ne comprend pas qu’on ne « tombe » pas sur un homme, mais qu’on le « choisit », fus-ce inconsciemment, elle se condamne à revivre éternellement les mêmes histoires, à répéter les mêmes schémas.


3. Avant d’être attirée par l’homme normal de chez normal, la femme doit se frotter aux « salauds », aux hommes imprévisibles, qui lui échappent, tellement plus excitants que ceux qui rentrent au bercail tous les soirs. Elle a besoin de vivre des relations tumultueuses… pour mieux en revenir.


4. Le Prince Charmant nous a tellement pourri la vie qu’il faut du temps pour qu’une femme renonce aux chimères pour apprécier un homme ancré dans la réalité, pour choisir un homme sur ce qu’il est et non sur son « potentiel », pour comprendre enfin que la femme change mais que l’homme ne change jamais dans sa nature.


5. Une fois consommé l’amour passionnel (et pour peu qu’elle en revienne), la femme est prête pour un amour plus rationnel (là, j’ai du perdre la moitié de mon lectorat) où ELLE décide de quel type de compagnon elle veut dans la vie et définit des critères de sélection basés sur ses besoins et son expérience.


6. Car se connaître et mettre en pratique l’expérience, voilà le seul moyen d’évoluer et de ne pas réitérer éternellement les mêmes erreurs. Ça s’appelle la maturité. C’est pourquoi il faut parfois deux mariages pour y arriver, la première fois on épouse son fantasme, la seconde fois on épouse la réalité.


7. Il n’existe pas de formule magique mais une chose est sûre : 100% des gagnantes ont tenté leur chance ! Trouver l’homme de sa vie relève aussi de l’équation mathématique, il faut ratisser large, sortir, multiplier les opportunités de rencontrer quelqu’un, qui connaît quelqu’un, qui connaît quelqu’un…


8. L’homme de notre vie est comme un parachutiste. Certes on ne peut pas influencer la localisation de son saut ni sa direction ni la force du vent, mais on peut dégager le terrain, mettre des oriflammes, faire de grands signes pour qu'il se pose là où il faut.


9. Il faut savoir renoncer au coup de foudre, à « l’homme de sa vie » qu’on voit arriver en cinérama avec une voix intérieure qui nous hurle en dolby stéréo « c’est lui » car ce n’est qu’à la fin de sa vie que l’on saura si c’était bien lui (ben oui, je sais, ça jette un froid).


10. Par contre, si à un certain moment, ça ne fait pas tilt, si le clic n’opère pas, inutile d’insister car cette magie du couple, de deux âmes qui se reconnaissent, c’est la seule chose qui ne s’invente pas, qui ne se force pas.

Voir aussi les premiers résultats de mon investigation ici et !

Publié dans Nos Amis les Hommes

Commenter cet article

Betty 06/08/2015 17:36

De très nombreuses fois je suis tombée amoureuse. Mais ça durait le temps d'une rose. J'apprécie beaucoup vos conseils et vous en remercie. Ah, j'oubliais. Si d'autres lecteurs de ce blog cherchent des techniques pour trouver l'homme idéal, vous en trouverez d'excellentes sur trouver-amour.com

tatiana gaelle 13/08/2015 13:33

moi cest tatiana du cameroun je voudrais dire merci bien pour le conseil

Nour 31/01/2015 12:00

Hello, moi c Nour,
Je suis tomber sur se blog car j'ai etait amoureuse 15 fois et je me suis tromper 13 fois et je ne peu pas exprimer se sentiment car, a chaque fois, ca ne marche pas. Sil te plait, jai vraiment beson de tes conseil.....

clovis simard 30/01/2012 13:38


Mon Blog(fermaton.over-blog.com),No-11, THÉORÈME de FAUST. - Une FORMULE MAGIQUE de MATHÉMATICIEN.

mumu 10/12/2011 03:40


regle n4: " pour comprendre enfin que la femme change mais que l’homme ne change jamais dans sa nature."


????!!! 


Quel est la nature de l'homme dont il ne changerait jamais?


Quel est la nature si changeante de la femme ? 


Je comprends pas.


Pardon mais... ce ne serait pas un propos carémment sexiste ? 


l'homme est aventureux, la femme coquette et les noirs ont le rythme dans la peau ? 


C'est quoi cette histoire de nature, bon sang ? 


De manière générale, cet article me laisse un peu dubitative.


J'aime bien lire des contes de fées avec des princes charmants et la happy end " ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants" mais je
pense qu'il faut savoir s'en détacher. 


Je passe du temps à me demander ce qu'est l'amour.Je lis des livres, je regarde
des films, je parle avec des gens...


Là où j'en suis, c'est beaucoup des histoires de projections.


Enfin, qu'est ce qui me dit qu'il y aura un "homme de ma vie" et pas "des hommes dans ma vie ?" 
























lisa 23/09/2011 21:14



Hello Juliette,


Je tombe seulement sur votre blog!


Je suis tout à fait d'accord avec vous en ce qui concerne les règles à suivre pour trouver l'homme qui nous conviendra, du moins me conviendra! Pour ma part, j'en suis à la phase "entre deux
relations je me remets en question et je fais un travail.." je sais déjà ce que je ne veux plus et ce qui ne me convient plus.. par contre j'ai de temps à autre le stress du temps qui passe, même
si je préfère le passer seule que mal accompagnée.. mais à 35 ans je pense que c'est légitime d'avoir peur.. peur du sans bébé, du sans amour, du moins de ne pas y arriver mais sachant votre
expérience, ça donne à nouveau des ailes pour ratisser large et faire en sorte que le parachute tombe sur le bon arbre.. merci pour cette touche d'optimisme et surtout de réalisme.. je ne rêve
pas du prince charmant mais de mon prince charmé.. :-) à vite pour d'autres trucs et astuces qui rendent la vie encore plus belle! Lisa.