Les trois fabuleux pieds de nez des bougies Swazi

Publié le par Juliette

Connaissez-vous le Swaziland ? Non ce n’est pas un nouveau parc d’attraction, ce n’est pas non plus la Swizerland la partie des Suisse, ni celle de Swazi, ni une quelconque principauté germanique. Il s’agit d'un petit royaume d'Afrique du sud producteur exclusif des fameuses bougies Swazi à partir de la technique ancestrale des mille fleurs : une couche de paraffine dure dessinées et colorée à la main pour la coque extérieure, une cire plus fine pour une combustion uniforme et lente à l’intérieur. Des bougies aux couleurs chatoyantes qui durent longtemps et ne meurent jamais puisqu’elles deviennent photophores une fois consumées. C’est le premier pied de nez des bougies Swazi : faire mentir leur destin éphémère.

Le second pied de nez, c’est que jadis, brûler des bougies était un indice de richesse, et voilà qu’aujourd’hui acheter des bougies Swazi, c’est se faire du bien tout en faisant du bien. Il est loin le temps où c’est le bœuf qui fournissait le suif avec lequel le paysan fabriquait de l’éclairage pour trois ans, se contentant d’une faible lumière vite épuisée, malodorante, noire et fumeuse (la cire étant réservé au clergé et à la noblesse). Les bougies Swazi, c’est la démocratie par la lumière des deux côtés de la chaîne : Versailles chez vous, pour rehausser chaque occasion d’un festival de couleurs et de lumières passant par mille motifs, et du développement au Swaziland, ces bougies de réputation mondiale, au style et à l’esprit si singuliers, étant vendues sous le label IFAT en commerce équitable. Elles sont produites par une entreprise familiale qui fait travailler quelques 200 personnes, dont d'habiles artisans et des façonniers aux doigts de fée. Dans la magie, les bougies sont imprégnées des intentions et de l’énergie de celui qui les fabrique. Qui sait si les bougies Swazi faites à la main ne vont pas engendrer un cercle vertueux en apportant un supplément de force, de bien et de spiritualité dans votre vie ? (Rooo on a bien le droit de rêver un peu, non ?).

J’ai moi-même découvert les bougies Swazi grâce à mon amie virtuelle Super-Dom, sans l’aide de qui mon blog aurait triste mine, avec une bannière toute pourave et des bugs un peu partout. Dom, c’est un peu ma hot-line à moi, toujours zen et dispo ! Donc Dom, installée dans le pays nantais après avoir vécu 15 ans en Côte d’Ivoire, lasse de chercher en vain un travail dans la communication (où « il vaut mieux avoir fait 15 ans de Fresnes que 15 ans d’Afrique »), est devenue l’agent officiel des bougies Swazi en France.
Sacrée Dom : vendre les bougies dans le fief de la fabrication historique des bougies françaises, la région nantaise, qui assure 80% de la production nationale. N’est-ce pas le plus joli et le plus culotté des pieds de nez ?

Pour terminer, la réponse à la question qui vous brûle les lèvres : mais où diantre trouver les bougies Swazi ? Si vous êtes dans la région, vous pouvez les acheter dans les boutiques Deko Bayona, à Bayonne, Parafinesse, passage pommeraye, à Nantes, et surtout au centre commercial régional Atlantis du 22 novembre au 9 décembre, à la grande expo-vente « Les marchés du monde » . Et pour tous les autres, il reste le site www.africandles.eu, histoire d'offrir à Noël (eh oui, dans 6 semaines déjà) des cadeaux à la fois originaux, consensuels, utiles, universels, équitables et spirituels. Franchement, que demande le peuple ?  

Commenter cet article

Dom 09/11/2006 18:10

Ah oui, j'oubliais, la raison pour laquelle je ne fais qu'une seule vente de noel, c'est que j'ai demandé les tarifs...un emplacement à la Roche sur Yon, (pourtant, c'est pas strasbourg).. 4 000.00 euros.. la bagatelle.

Dom 09/11/2006 18:09

Merci les filles !! vraiment merci.Cette année, je garde le stock (ben oui, faut que je les paye ces fameuses bougies, du coup, j'en n'ai pas énormément) pour la grande vente de noel qui aura lieu à atlantis et dont tu parles juliette.Mais par contre, j'ai fait ma première vente en direct, via mon site, avec une bloggeuse qui m'en a commandé et qui doit les recevoir demain.Dès que je peux, je fais un site avec vente....

marouschka 09/11/2006 17:02

OK Grenoble ne rivalise pas avec Strasbourg ! Pour connaître le marché de Strasbourg, Juliette t'assurera une formidable vente, c'est sûr !!! :)
Pour de vrai, je blagais pas Dom ! Plutôt que rien faire...

Juliette 09/11/2006 16:55

Et moi sur l'Alsace et Strasbourg, la capitale de Noël !

marouschka 09/11/2006 16:50

Une idée en passant Dom, tu ne pourrais pas profiter des fêtes de fin d'année pour les vendre dans les marchés de Noël ??? Il y a toujours des stands de bougies sur les marchés ! Allez tu me trouves une cabane et je t'assure la vente sur Grenoble !!!