L'oeil de la Ménagère : Je veux ma surprise-partie !

Publié le par Juliette

Dans les séries américaines, y’a toujours une scène qui arrive avec une régularité assommante, environ une fois par saison, et qui m’exaspère au plus haut point. C’est le moment où le héros redevenant un parfait Monsieur Tout le Monde, quitte son travail et ses menues occupations de héros (liftings, enquêtes, sauvetage du monde…), pour rentrer au bercail en se plaignant lamentablement « Flûte de crotte de bique (libre traduction), c’est mon anniversaire, y’a ma femme qui a ENCORE du organiser une surprise-partie et je vais ENCORE devoir faire l’ahuri en rentrant, la galère ! ».
Le monde est décidemment mal fichu. Pourquoi, moi, qui adôôôre les surprises et qui n’attend que cette occasion pour pratiquer l’étonnement version Actor’s Studio, je n’ai JAMAIS eu de surprise partie ? Moi qui n’espère et qui ne rêve que de ça ! Juste le fait d’imaginer quelqu’un qui essaye d'organiser une soirée rien que pour moi, de réunir mes amies et de les faire crier « surpriiiiise » tous en chœur quand j’arrive au milieu des cotillons et des éclats de rires, me tire les larmes des yeux ! 40 ans que ce fantasme me berce et pourtant…
Le 15 novembre prochain, je vivrais sans doute mon 41
ème anniversaire sans surprise-partie. Le problème déjà, c’est que je ne suis pas née dans la bonne famille. Chez moi
c’était plutôt profil bas et « faut pas se faire remarquer », alors les surprises-parties, pensez-vous, c’était pas le genre de la maison. Même la perspective d’une surprise tout court provoquait sueurs et tachycardie chez mon paternel ! Ensuite, j’ai découvert à l’occasion de mon mariage que mes meilleures amies n’étaient pas forcément meilleures amies entre elles… et mon enterrement de vie de jeune fille attend toujours ! Enfin, je n’ai définitivement pas épousé l’homme qu’il faut (pour les surprise-partie s’entend). Déjà qu’il se met dans des états pas possibles quand il s’agit de m’acheter un cadeau, s’il faut en plus qu’il chipe mon agenda, qu’il appelle mes amies, qu’il organise la soirée, qu’il me fasse marcher (lui, il serait plutôt comme ces gamins qui jouent à cache-cache et qui, trop excités, ne résistent pas et lancent « je suis là ! »). Même moi, je prends pitié et je suis prête à lui délivrer la médaille sans combat. Reste mon fils, dont l’imagination, l’attachement et le caractère démonstratif me semblent bien prometteurs, mais faudra-t-il vraiment que j’attende au bas mot 15 ans pour que mon dernier espoir de surprise-partie ait une chance de se réaliser ?

PS : Petite dédicace à ma marraine qui bon an, mal an, m'envoie un de ces collages créatifs dont elle a le secret, un surprise-courrier à défaut de surprise-partie...

Commenter cet article

rachat de credit 11/10/2010 11:28



vraiment sympa ce blog



enterrement de vie de jeune fille 27/11/2006 14:01

sympa ce blog

EmilieG 16/11/2006 14:02

Joyeux anniversaire!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est court, soft, mais de rigueur. ;))

Nevrosia 16/11/2006 00:07

Fichtre! Pour une fois que je ne me trompais pas de jour !!! :-(
Bon ben JOYEUX  ANNIVERSAIRE pour hier et passons à autre chose :-))))

Juliette 15/11/2006 22:45

Euhhhh... suis pas sûre d'avoir tout compris, vu que mon anniversaire c'est aujourd'hui, donc c'est demain que tu aurais du me le souhaiter pour que j'ai ma surprise-partie l'année prochaine selon la tradition de ton pays (lequel déjà ?) non ? Donc, comme tu dis, on verra demain si y'a des retardataires (et après il faudra régler cette histoire de logistique pour que tu ais accès à mon agenda, car si c'est moi qui te le donne, hé, bé, c'est plus une surprise)... Ah, c'est compliqué tout ça !N'empêche j'ai donc eu aujourd'hui, outre tous ces charmants messages, un petit dej au lit, un aromatiseur d'ambiance, un bouquet de fleurs, un arrangement et plein de coups de fils... et pour les amies qui m'ont oubliées (sachant que personnellement je ne me rappelle d'aucun anniversaire donc difficile de leur en vouloir), au moins je sais lesquelles ne lisent pas mon blog, pfff.De toute façon, y' un âge où, malgré tout, quoi qu'on dire ou quoi qu'on fasse, les anniversaire, ça commence à déprimer un peu !A demain,  qu'on passe à autre chose !