Petits gâteaux de Noël et autres Bredele alsaciens : Mes meilleures recettes

Publié le par Juliette

Voilà deux ans que ça me prend comme une colique, quelques trois semaines avant Noël, je me lance dans la confection effrénée de petits gâteaux de Noël avec ma bible, « Les petits gâteaux d’Alsace » de Suzanne Roth, sous le coude. Comme je suis une grande fervente du tout ou rien, j’en sélectionne une bonne douzaine (14 cette année), vu que j’aime plus que tout garnir mes jolies boîte en laiton de gâteaux multiformes à offrir autour de moi. Etant une cuisinière du genre laborieuse et consciencieuse, je me débats parfois jusqu’à minuit avec les bols, les plaques du four, le rouleau à pâtisserie, le batteur, les cuillères à bois et les divers ingrédients ! A la fin, j’ai de la farine jusque dans les cheveux et la cuisine ressemble à un champ de bataille, avec des projection de bouts de pâtes un peut partout et un sol plus glissant qu’une descente de super G.
Mais quelle récompenser quand le fruit de ma création sort du four car ce qu’il y a de formidable avec les petits gâteaux, c’est qu’on peut pas les rater. Et même si on les rate, s’ils sont plats au lieu d’être bombés (satanée levure chimique) ou étalés au lieu de ronds (pourquoi la pâte l’est si molle ?), ben ils sont bons quand même ! En fait, le seul moyen de les rater, c’est de les brûler, mon premier conseil sera de toujours préchauffer le four et de surveiller la cuisson. Ensuite, utilisez du papier sulfurisé plutôt que des plaques beurrées. Enfin, mouillez vos mains ou rajoutez de la farine quand il s’agit de
compacter la pâte. Je vous ai sélectionné trois recettes complémentaires qui ont le triple mérite
a) d’être archi simples,
b) de ne nécessiter aucun matériel additionnel,
c) d’avoir un excellent rapport investissement/succulence.

Galettes aux amandes
Tournez en mousse 150 de beurre ramolli, 2 jaunes d’œuf et 200 g de sucre roux. Ajoutez 100 g d’amandes hachées, 2 g de cannelle et 250 g de farine et mélangez pour obtenir une pâte bien ferme. Formez un rouleau de 5 cm de diamètre, l’enrouler dans du papier alu et le mettre au frais quelques heures. Couper le rouleau en tranches de 4 mm et les poser sur la plaque. Faire cuire à 180° pendant 15 mn environ.

Boules au chocolat  
Tournez en mousse 2 œufs et 200 g de sucre en poudre, puis rajoutez 125 g de chocolat râpé, 250 g d’amandes émondées moulues, 1 cc de cannelle, 4 à 5 cs de farine. Formez une pâte souple. Roulez des boules de pâtes de la grosseur d’une noix dans vos mains humides puis dans du sucre glace, les laisser sécher sur une plaque beurrée pendant quelques heures. Faire cuire à 140° pendant 20 mn environ jusqu’à ce que les boules se fendillent.

Macarons aux dattes
Préchauffez le four à 150°. Battez 3 blancs d’œufs en neige ferme. Ajoutez délicatement 1 paquet de sucre vanillé et 250 g de sucre en poudre cuillère par cuillère en continuant de battre encore un moment. Incorporez délicatement 50 g de noix hachées grossièrement, 150 g de dattes en petits morceaux, 100 g d’amandes en poudre, du jus de citron, 40 g de maïzéna, en soulevant légèrement la masse. Posez sur la plaque des petits tas de la valeur d’une cuillère à café, descendre le four à 100° et faites cuire 50 mn environ.

Bon appétit… et si, dans la série « j’ai testé pour vous », vous voulez mon conseil pour d’autres recettes du bouquin (disponible à la Maison de l’Alsace, sur les Champs Elysées) ou si vous avez une de vos propres recettes de gâteaux de Noël à partager, l’espace commentaire est à vous ! 

Publié dans Home - sweet Home

Commenter cet article

Juliette 12/01/2007 10:42

Là franchement, tu m'épates, car normalement, même ratés, les petits gâteaux restent mangeables (et pas que par le chien)... t'as du les cramer, car ça oui, le four peut nous jouer des tours.. Bah, ce sera pour l'année prochaine, je te ferais une formation express !

MichÚle Rader 08/01/2007 21:18

Merdum: je ne tombe sur ce billet que maintenant. C'est que je les ais déjà raté mes biscuits de Noël!!!!Enfin, j'exagère car il y a eu une des fournées qui était pas mal comme biscuits pour chien. Sans rire. Dur comme du bois, alors je les ai offert au cocker de ma collègue. J'ai eu un petit moment de stress quand il les a goûtés, j'ai eu peur  qu'il n'en veuille pas. Mais ouf, l'honneur est sauf (enfin façon de parler: mes enfants n'ont pas voulu de mes étoiles de Noël ni mes tentatives de cornes de gazelles).Je crains bien être suis une pâtissière méconnue.

Juliette 20/12/2006 17:23

Bon choix, les macarons aux dates Ariane... ASF, moi aussi je suis nulle en cuisine ( en tout c'est ce que pense mon mari) mais je suis pleine de bonne volonté et les petites gâteaux me le rendent bien, car on ne peut pas les rater, sauf en les cramant, donc choisis bien ton four !... Et pour qui voudrais respecter le thème alsacien, j'ai une alternative pour l'Elixir de chartreuse de DPL : la liqueur de pêche de vigne, ceux qui l'ont goûtée n'en sons pas encore revenus !

Ariane 19/12/2006 23:15

Mmmmmmerci Juliette pour ces recettes.Comme j'adore et les macarons et les dattes, je crois savoir celle que je vais tester en premier !

ASF 19/12/2006 14:13

J'attends la livraison de mon nouveau four Siemens et je me lance dans la patisserie ! A moi le macaron aux dattes ! (non, j'hallucine c'est vraiment moi qui ai écrit cà ? Pince moi Juliette !) Je suis nulle en re-nulle en cuisine... je préfère et de loin être une mangeuse !