Comment s’occuper d’un blog quand on a deux jobs, deux enfants, trois livres à écrire, une maison à acheter et une autre à tenir ?

Publié le par Juliette

Bon, allez fini les promesses, après à nouveau trois mois de latence sur mon blog, je ne suis plus crédible. Et vu mes projets pour les six mois à venir, ça ne risque pas de s’arranger. Que je vous raconte, non comme excuse, mais histoire de vous donner de mes nouvelles. D’abord, j’ai depuis le début de l’année, du lundi au jeudi, un nouveau job qui me satisfait au-delà de mes espérances. Après mon expérience précédente en agence, à dépérir sans valorisation ni reconnaissance, j’étais dans le même état d’esprit qu’une femme qui aurait vécu avec un homme qui la traite mal et qui aurait fini par se dire que tous les hommes son pareil. J’étais sans illusion, je ne m’attendais pas à me retrouver entourée de gens d’une telle qualité humaine et professionnelle… qui valent bien mon salaire révisé à la baisse et mes deux heures et quelques de trajets quotidiens. Si bien que j’envisage, et c’est une première pour moi qui n’est jamais restée plus de 4 ans dans une boîte, qu’on fasse un bon bout de chemin ensemble ! Je n’ai pas arrêté mon deuxième métier d’auteur pour autant, bien au contraire (un agenda, un dico anti-tabou de la grossesse et un Hot Zétude Spéciale Saint Valentin à sortir prochainement, plus trois autres projets dont deux gourdes à livrer avant mars 2010), j’y consacre généralement mes vendredis et mes samedis, dimanche restant je jour sacré et intouchable (sauf cas de force majeure) que je consacre à mes hommes (Kérim 36 ans, Euzen, 6 ans, Arzel, 2 ans).

Mais comme tout cela ne saurait suffire, j’ai entamé deux autres projets plus personnels, un régime sans sel double-effet hautement contraignant (avec obligation d’organiser et de préparer moi-même tous mes repas à l’avance), dont je vous reparlerai en temps voulu, et la quête d’un nid à acheter. Je suis enfin dans une conjoncture (épargne + job régulier + taux et marché immobilier favorables) qui me permet d’espérer devenir propriétaire… à Saint Maur, tant qu’à faire. C’est que j’ai été mal habituée, je ne suis pas prête à me passer de la qualité de vie dont je bénéficie ici depuis 6 ans !... D’où les projets éditoriaux que je sollicite et que j’accepte. Plus je rentre de sous, plus je serai dans une situation confortable pour acheter. Donc, vous n’allez pas beaucoup me voir pendant 5 mois, ni sur mon blog, ni ailleurs. Il n’y aura ni escapade, ni vacances, pas d’échappatoire mais tout un hiver de taf. Ce week-end est le dernier que je m’octroie, ma dernière opportunité de penser aux copines, ma dernière occasion de vous écrire ici, privée de temps, à défaut de sujets. Encore une petite mise à jour de mes albums photos (dans la foulée) et puis en va ! On se revoit dans 5 mois ?

Publié dans La Vie comme elle va

Commenter cet article

Pluto DINGO 14/02/2010 12:15


Besoin d'un fou rire ? http://www.fous-rires.com


Ydel 27/01/2010 10:25


tiens, je vends ma maison ... bon ce n'est pas trop votre coin... dommage !!!


Béa 23/12/2009 13:33



J'aime beaucoup ton blog, je te souhaite plein de bonnes choses pour ces fêtes, ainsi qu’à tous ceux qui viennent te lire régulièrement.


http://beadugigi.over-blog.com/


 




florence 10/12/2009 08:20


Bonjour !!! bravo pour vos projets il en faut et bon courage !!! 5 mois ça va etre long  mais vous aurez pleins de choses a nous raconté !!!! avez vous une page sur facebook ?? si non pensez y
je serais la premiere fan
 au plaisir de vous lire


Juliette 19/10/2009 12:44


Merci pour ces encouragements... et rassurez-vous, des vitamines j'en prends pour favoriser une autre idée que j'ai dans la tête et dont je reparlerai ici (hé hé faut quand même un peu ménager le
suspens !)