L'Oeil de la Ménagère : Les bonnes résolutions, à quoi bon ?

Publié le par Juliette

 

Vous en êtes où, vous, de vos bonnes résolutions ? Normalement, vous devriez être 2 sur 3 à rougir de honte et à vous cacher sous votre bureau parce que, sans doute trop influencés par nos politiciens, vous avez renoncé à votre programme sitôt énoncé. Vous y aviez pourtant mis du cœur, déclamant vos nobles intentions avec la bravitude d’un chevalier des temps moderne : sus au kilos en trop, haro sur la cigarette, à moi les haltères, vive la nourriture et la vie saine. Mais quelle idée aussi de faire commencer l’année le lendemain de la Sainte Sylvestre, alors qu’on a la tête dans le chou et que les vapeurs d’alcool n’ont même pas encore eu le temps de se dissiper. Un œil par la fenêtre suffit à reléguer aux oubliettes le footing quotidien qu’on avait la ferme intention d’entreprendre. Et puis qu’est-ce qu’on va faire des restes ? Faut bien se sacrifier, on va quand même pas jeter toutes ses victuailles sous prétexte que le frigo s’est transformé en énorme mille-feuille de sucre et de graisse. Quand aux bouteilles entamées, tout le monde sait qu’il faut les terminer au plus vite (bien que la desperatwouachwouach Susan préconise de les verser dans le bain pour profiter de ses vertus exfoliantes).
Résultat, 1 résolution sur 7 ne survit
même pas au 1er de l'an, le tiers résiste une semaine et seuls 14% tiennent jusqu’au bout. Mais quelle est la vraie question derrière ce triste constat : A quoi bon prendre de bonnes résolutions ou… pourquoi n’arrivons-nous pas à faire ce qui est bon pour nous ? Nous savons tous que le tabac et l’abus d’alcool tuent, qu’un peu de sport et une nourriture plus saine augmenterait notre bien-être, notre endurance, notre moral mais la paresse est plus forte, la facilité l’emporte.
Du coup, une idée m'est venue : On n’a qu’à faire comme si l’année commençait, disons, le 1er avril, aux premiers beaux jours, alors que fruits et légumes commencent à pousser, qu’un timide soleil vient chatouiller nos guibolles et que notre moral se sent tout prêt à épouser le renouveau printanier. Et puis si, malgré tout, ça ne marche pas, on n’aura qu’à dire que nos prétendues bonnes résolutions, ben… c’était un poisson d’avril !

Dernière Minute : Pour ceux qui veulent VRAIMENT tenir leurs bonnes résolutions et faire partie des 14% qui y arrivent, 7 sur le web nous fait un panel des todolists (liste "à faire") sur le net, à ne pas manquer !

Commenter cet article

marouschka 15/02/2007 11:14

La tradition des bonnes résolutions, mais figures toi Juliette que je n'en sais rien ! C'est pour cela que je te posais la question... :)
Je vais voir ce que je peux trouver sur le sujet...

Juliette 15/02/2007 09:59

D'abord une pensée à toi Candide et à toutes les canadiennes, comment pouvez-vous survivre avec deux semaines de vacances par an alors qu'il m'en fedrait autant tous les deux mois ? En tout cas ta définition des bonnes résolutions est pleine de sagesse... quand aux fameux équilibre ménage, job, loisirs... auxquels je rajouterait famille, amour, gloire et beauté, c'est tout le challenge et le sujet auquel je vais m'attaquer puisque le prochain guide psycho-humoristique auquel je m'atèle c'est "Tout gérer san péter un câble" !Pas mal vos idées alternatives au report au 1er avril : prende comme bonne résolution de... ne pas en prendre comme Zaza, ou prendre des bonnes résolutions qu'on a déjà commencé à tenir comme Oelita... Donc moi j'ai décidé de faire un enfant en 2007, comme je suis enceinte depuis novembre avec un accouchement prévu fin juillet, ça devrait être faisable et sinon, de toute façon, ce sera pas ma faute !Et maintenant je veux tout savoir Madame l'experte es sciences et découverte Marouschka : ça vient d'où la tradition des bonnes résoluations ?

Candide 12/02/2007 18:27

Pour la première fois j'ai pris des bonnes résolutions à cette période de l'année. Pas parce que c,est le 1er de l'an comme tous les ans d'ailleurs. Mais plutôt parce que cela correspon à mes premières vacances depuis un an (oui ici au Canada on a que deux semaines de vacances par an). Et j,ai donc pu à la fois me ressourcer, revoir ma famille et mes amis et penser à ma vie et ce que je voulais en faire. Plus que le premier de l,an, je pense que les bonnes résolutions doivent partir de l'envie réelle de faire un peu le ménage dans sa vie et de changer les choses comme on souhaite le faire depuis si longtemps.
Donc aprés des années (depuis que je ne suis plus chez popa moman), j'ai enfin réussit à me concocter un équilibre entre ménage, job, loisir et cie. Pas si évident que ça mais au plus je fais des efforts, au plus ils deviennent faciles.
Bizzz

zaza 12/02/2007 15:53

Je crois que j'ai pensé à faire la liste des bonnes résolutions que je ne tiendrai pas...
Finalement pas de résolutions fut ma résolution, peut etre d'ailleurs une révolution chez moi !!!!
au fait c'est prévu pour quand l'heureux evenement ?

Oelita 09/02/2007 20:20

Contente que mon billet sur les todo listes t'ait plus ! Merci !
Je prends de moins en moins de bonnes résolutions... cette année je n'en ai pris qu'une sur mon blog, je crois. En ayant déjà quasi commencé à la réaliser, c'était un peu de la triche :-) Mais c'est une bonne méthode, héhé.